Questions, FAQ, manutention F.A.Q. Contact Newsletter Faq
Dernière mise à jour le
Chariots
Services
Offres spéciales
Réseau Fenwick
Groupe Fenwick
Actualités
Agenda
Espace Presse
Carrières
   
  Nous avons sélectionné pour vous une liste des questions les plus fréquemment posées.

Si aucune de ces répon-
ses ne peut résoudre votre problème, posez-nous ici directement votre question.
FAQ    

les thèmes
Sécurité et règlementation
Contrôle d'accès
les questions
"Qu'est ce que le CACES ?"
"Ai-je besoin d'une salle de charge ?"
"Existe-t-il une réglementation concernant les vibrations ?"
"Dans quel cas doit-on effectuer une vérification de remise en service d'un chariot ?"
"Faut-il des équipements particuliers pour faire rouler ses chariots sur la voie publique ?"
"Peut-on rouler avec un diesel en entrepôt ?"
"Quand doit-on changer ses fourches ?"

les réponses
"Qu'est ce que le CACES ?"
Le CACES (Certificat d'Aptitude à la Conduite En Sécurité) constitue un moyen, pour les employeurs, de répondre à l'obligation réglementaire de contrôle des connaissances et de savoir-faire à la conduite en sécurité. Il concerne par exemple notre nouveau T20 / T24 SP, à l'image de tous les chariots de manutention à conducteur porté ou à plate-forme.
Le CACES regroupe en fait six catégories différentes. Les cinq premières concernent les chariots utilisés en production selon le type de conduite ou la capacité de charge. Le T20 / T24 SP est ainsi soumis à la catégorie 1. La sixième est spécifique à la conduite hors production, ce qui la rend particulièrement adaptée aux besoins des commerciaux, techniciens ou livreurs.
Plus d'infos
Liste des questions
"Ai-je besoin d'une salle de charge ?"
La salle de charge est obligatoire lorsque l'on dépasse le plafond des 50 kW de puissance absorbée (contre 10 kW auparavant). Cette réglementation facilite l’usage des chariots à chargeur embarqué en permettant de charger simultanément jusqu’à 16 chariots EC équipés de chargeurs 48 V / 65 A (contre 4 maximum auparavant) sans avoir besoin de disposer d’une salle de charge dédiée.
Liste des questions
"Existe-t-il une réglementation concernant les vibrations ?"
Oui, c'est la directive Européenne 2002/44/CE et le décret 2005-746 qui s'adressent aux chefs d’établissement afin de réduire l’exposition de leurs opérateurs aux vibrations.
La CRAM peut vérifier l’application de cette directive.
3 zones de vibrations apparaissent dans cette directive avec, pour chacune, des mesures palliatives correspondantes :



Les vibrations auxquelles sont soumis les opérateurs dépendent de 3 éléments :
1. L'état des sols
2. Le temps d'exposition de l'opérateur
3. Le confort du chariot

Il est donc fortement recommandé de :
Vérifier l’état du sol et de prendre les dispositions nécessaires pour rendre la surface la plus plane possible
Former l'opérateur à l’utilisation de la machine dans les meilleures conditions pour sa santé
Limiter la durée d’exposition des travailleurs, en leur confiant des tâches sur des machines soumises à des contraintes vibratoires de moindre intensité et de diminuer les vitesses de déplacement pour diminuer l’intensité des chocs transmis au chariot et à l’opérateur.

En tant que constructeur, Fenwick propose des solutions techniques afin de réduire l’impact de l’environnement de travail sur les vibrations pouvant être ressenties par l’opérateur.
Dans cette démarche, le nouveau tracteur P30 C, est équipé d’un poste de conduite entièrement suspendue par rapport au châssis améliorant de façon importante les valeurs de vibrations. Sur les chariots frontaux, une large gamme de siège permet d'adapter le confort du chariot au type d'application. De plus, les 8 silentblocs situés à chaque extrémités des vérins d'inclinaison et sur les essieux offrent une isolation totale des vibrations venant du sol et de la charge.
Liste des questions
"Dans quel cas doit-on effectuer une vérification de remise en service d'un chariot ?"
Tout chariot doit subir une vérification de remise en service dès qu'il y a eu démontage et remontage de parties affectant la stabilité du chariot :
- Changement de mât ou d'équipement ou intervention importante sur le mât
- Démontage suivi du remontage complet du chariot
- Accident provoqué par une défaillance d'un organe essentiel
- Après une intervention importante sur le châssis qui pourrait affecter la solidité du chariot.
Les interventions suivantes ne nécessitent pas une vérification de remise en service :
- Le changement de chaîne
- Le changement de galets de mât, joints de vérin
- La réparation des freins, la réparation ou le changement de l'essieu directeur, du distributeur hydraulique, du moteur de traction.
Cette vérification qui comprend un examen d'adéquation et de conservation, des épreuves statiques et dynamiques peut être effectuée par une personne qualifiée appartenant ou non à l'entreprise (personne habilitée par le chef d'entreprise, technicien Fenwick, organisme agréé).
Liste des questions
"Faut-il des équipements particuliers pour faire rouler ses chariots sur la voie publique ?"
Dès que le chariot emprunte la voie publique, il doit être équipé d'un éclairage conforme. La législation qui s'applique dans ce cas est celle des véhicules circulant à moins de 25 km/h, comme les engins de travaux publics ou agricoles.
Sont obligatoires, même pour une circulation exclusivement de jour :
- les feux de croisement à l'avant
- les feux de position
- les indicateurs de changement de direction et les feux de détresse avant et arrière
- les dispositifs réfléchissants arrière.
Pour les chariots jumelés à l'avant, il peut être nécesaire de monter des feux de gabarit.
Ne sont pas obligatoires :
- les feux stop
- les feux de recul ou de brouillard, à l'avant
- les feux de route.
Le feu tournant de couleur orange, homologué selon ECE R 65, est conseillé (voir les conditions des contrats d'assurance).
Liste des questions
"Peut-on rouler avec un diesel en entrepôt ?"
L'utilisation des chariots thermiques gaz ou diesel en intérieur est réglementée. La contrainte se situe à deux niveaux : la quantité de polluants émis par le chariot et la concentration de ces composés dans le local considéré.
La quantité de gaz émis dépend directement du moteur utilisé et des dispositifs d'épuration mis en place.
La concentration quant à elle dépend de nombreux paramètres :
- la taille du local
- la ventilation
- l'engagement des chariots
- le nombre de chariots
Liste des questions
"Quand doit-on changer ses fourches ?"
Il faut changer les fourches de votre chariot avant qu'il ne devienne un danger pour son utilisateur et les personnes environnantes. Les critères de changement sont :
- l'usure de 10% maximum des bras de fourches
- la déformation angulaire d'un bras de fourche
- l'écart angulaire entre les deux bras de fourches, des fissures ou une amorce de rupture
Liste des questions


  Accueil | Chariots | Services | Offres spéciales | Réseau Fenwick | Groupe Fenwick | Actualités | Agenda | Espace Presse | Carrières
Contact | Newsletter | FAQ | Plan du site | Mentions légales
Occasions certifiées | Besoin de louer un chariot | Linde MH | Linde-Hydraulics | Extranet pièces

Copyright © 2011 Fenwick-Linde      |      Doyousoft - Création sites Internet